Les projets de l'ASPM


L’Association des Soins Palliatifs de la Martinique, a vu le jour le 25 février 2003, suite à la volonté commune d’un groupe de médecins, infirmiers, psychologues et bénévoles d’œuvrer pour le développement effectif des soins palliatifs en Martinique.

Vivement interpellée par le terrible constat établi par le CCNE du « scandale que constitue, depuis 15 ans, le non accès aux droits reconnus par la loi, la situation d’abandon d’une immense majorité des personnes en fin de vie, et la fin de vie insupportable d’une très grande majorité de nos concitoyens…», l’ASPM entend remédier par ses actions à la lenteur de la diffusion de la démarche palliative en Martinique.

S’appuyant sur le Livre Blanc de 36 propositions pour le développement des soins palliatifs en Martinique l’ASPM a priorisé en 2016-2017, parmi les axes :



La semaine martiniquaise
d’éthique de la santé et des soins



UN EVENEMENT A NE PAS MANQUER
DU 30 JANVIER AU 04 FEVRIER 2017

L’ASPM poursuit son large projet d’amélioration de la qualité de vie des personnes vulnérables par l’organisation, pour la première fois en Martinique, d’une Semaine d’Ethique de la Santé et des Soins, avec l’Espace Ethique Régional de la Martinique (ERERM), l’URML Martinique, le groupe de recherche « Questionner autrement le soin » et l’Espace Ethique Régional d’Île de France avec bien d’autres partenaires institutionnels et acteurs des secteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux.

Le développement en Martinique d’une réflexion éthique dans le domaine de la santé et des soins est en effet un impératif pour la diffusion des bonnes pratiques et la prise en compte effective de l’autonomie des personnes fragilisées.

Ce projet entend sensibiliser Tout Public à ces questions qui ne sauraient en aucun cas être enfermées dans la seule médecine mais réclament d’être investies par l’ensemble de notre société.

La manifestation, qui proposera des journées de formations professionnelles, de sensibilisation Tous Publics et des conférences avec des thématiques diversifiées, sera propice à la rencontre interdisciplinaire et à la réflexion éthique dans un esprit de démocratie sanitaire.

Sont envisagés :

Les projets vis-à-vis
des proches aidants

Pour soutenir les proches aidants de personnes en situation palliative, l’ASPM met en place pour eux des formations. La particularité consiste en l’accueil simultané des personnes en situation palliative avec découverte d’approches non médicamenteuses pour améliorer leur bien-être.
En partenariat avec U2AM, « An ti Kosé », temps de rencontre conviviale sera proposé dès 2017 aux personnes endeuillées.